Contact

neimënster est fermé

neimënster neimënster
neimënster

Nos abeilles

Mielusina

À la demande de neimënster, la Fédération des Apiculteurs a installé depuis 2012 plusieurs ruches dans les jardins de la Ville de Luxembourg, le long des berges de l’Alzette, à proximité immédiate du site de l’Abbaye. Les abeilles y trouvent un environnement idéal, préservé des pesticides, de la monoculture et de la tourmente urbaine.

Les ruches ont ceci de commun avec les monuments historiques restaurés pour une destination culturelle que leur architecture est mise au service d’une œuvre collective, d’une communauté d’engagement, d’une entreprise solidaire. Le miel qu’elles produisent, produit noble et riche, est semblable aux créations artistiques qu’abritent ou produisent les centres culturels.

La pollinisation qu’effectuent les abeilles sur le territoire de la ville de Luxembourg s’inscrit donc dans la démarche verte de neimënster. Au total, 10 ruches – dont une utilisée par le MNHN à des fins pédagogiques – ont été installées dans la vallée de la Pétrusse, le long de l’Alzette. Chaque ruche contient entre 15.000 et 60.000 abeilles ouvrières selon la saison et pro-duit en moyenne 20 kg de miel par récolte. Le nectar est récolté deux fois par an par l’apiculteur Georges Gidt: au printemps pour un miel plus clair et sucré en bouche, en été pour un miel plus ambré et fort en goût.

Mielusina (50)

Mielusina

Baptisé Mielusina, le miel de neimënster rend hommage à la sirène de l’Alzette, qui fascinait tant l’artiste luxembourgeois Will Lofy († 2021). Installé à quelques pas du site de neimënster, le peintre et sculpteur avait réalisé l’illustration, une Mélusine mi-sirène mi-abeille qui orne les pots et les bouteilles. Une liqueur de miel, à l’alcool de pomme, préparée de manière artisanale pour neimënster, est égale-ment proposée au public.
En 2020, un nouveau packaging et une nouvelle identité visuelle ont vu le jour pour promouvoir les récoltes de miel issu des ruches de neimënster.