Nicolas Mathieu « Leurs enfants après eux» - Prix Goncourt 2018

Moderation : Jean Portante

FR: L'auteur français Nicolas Mathieu présente son deuxième livre « Leurs enfants après eux » (Prix Goncourt 2018).

Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l'Est près de la frontière luxembourgeoise, de l'entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. Au milieu : Anthony, qui passe ses étés à tuer l'ennui jusqu'au moment où il tombe amoureux. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt.

Nicolas Mathieu est né en 1978, à Épinal. Après des études d'histoire et de cinéma, il s'installe à Paris où il exerce une multitude de métiers (scénariste, stagiaire dans l'audiovisuel, rédacteur dans une société de reporting, professeur à domicile, contractuel à la Mairie de Paris.). En 2014, il publie son premier roman « Aux animaux la guerre » dans la collection Actes noirs, et reçoit le prix Erckmann-Chatrian, le prix Transfuge du meilleur espoir Polar et le prix Mystère de la critique. Il participe à l'adaptation du roman qui devient une série diffusée sur France 3, avec Roschdy Zem dans le rôle principal. Son deuxième roman, Leurs enfants après eux, parait pour la rentrée littéraire 2018. Salué par une critique enthousiaste, il est récompensé par le prix Blù Jean-Marc Roberts, la Feuille d'or de Nancy, le prix des Médias France Bleu-France 3-L'Est Républicain, le prix du deuxième roman Alain Spiess-Le Central et le prix Goncourt.

Jean Portante est né en 1950 à Differdange (Luxembourg), de parents italiens. Il vit à Paris. Son ouvre, riche d'une quarantaine de livres - poésie, romans, essais, pièces de théâtre - est largement traduite. En France, il est membre de l'Académie Mallarmé. En 2003, il a reçu le Grand Prix d'automne de la Société des gens de lettres pour l'ensemble de son ouvre ainsi que le Prix Mallarmé pour son livre L'étrange langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu le Prix Servais au Luxembourg. Prix qui lui a été attribué une deuxième fois, en 2016, pour son roman L'architecture des temps instables. En 2011, il a été couronné du Prix national Batty Weber au Luxembourg, pour l'ensemble de son ouvre. Bien d'autres prix littéraires lui ont été attribués, et parmi eux le Prix Alain Bosquet pour sa traduction de L'amant mondial de Juan Gelman en 2013, ou encore le Prix international de la Francophonie Benjamin Fondane, ainsi que le Prix européen Pétrarque.

Organisation : Institut Pierre Werner / Soutien : neimënster