Nos coups de coeur

 

Les religions à l'ère de la globalisation : l'exemple du Japon

Conférence de Monsieur l'Archevêque Jean-Claude Hollerich

Nul autre que l'Archevêque de Luxembourg Jean-Claude Hollerich n'est plus qualifié pour traiter ce sujet en relation avec le Japon. Vu sa la longue expérience dans le monde ecclésiastique et académique, et notamment sa profonde connaissance du Japon et de sa civilisation pour y avoir vécu pendant près d'un quart de siècle, la conférence ne manquera pas de susciter maintes réflexions et questions.

Une des facettes de cette problématique qui ne cesse d'impressionner le monde occidental, est la coexistence au Japon de plusieurs religions apparemment non concurrentes, les relations de l'individu avec ces religions et l'apparente facilité avec laquelle les fidèles adeptes de religion passent d'une foi à une autre.

Cet état de fait ne peut pas ne pas interpeller les pays du vieux monde qui ont passé des siècles et des siècles à s'entretuer pour des questions religieuses ou prétendument religieuses. De plus, dans le monde globalisé d'aujourd'hui, il est de la plus haute pertinence de porter une réflexion approfondie sur la co-habitation pacifique des différentes croyances religieuses, prenant exemple sur le Japon.

Monsieur l'Archevêque Jean-Claude Hollerich se penchera sur ce sujet dans le cadre de sa conférence Les religions à l'ère de la globalisation: l'exemple du Japon au cours de laquelle les fondements et les mécanismes de fonctionnement de cette entente cordiale entre religions différentes seront explicités.

Le nouvel Archevêque de Luxembourg a commencé sa formation sacerdotale à Rome en 1978 en philosophie et en théologie. En septembre 1985, il part pour le Japon et suit tout d'abord des études de la langue et de la culture japonaise avant de poursuivre en théologie à la Sophia University of Tokyo. Il revient brièvement en Europe, obtiendra une licence en langue et littérature allemande et poursuivra des études de doctorat à l'Institut pour les Etudes de l'Union Européenne à Bonn. Dès son retour au Japon, il est enseignant des langues allemandes et françaises et des études européennes à la Sophia University de Tokyo. Nommé professeur associé en 1999, professeur en 2006, il accède à la fonction de Vice-recteur de la Sophia University pour les Affaires Générales et Estudiantines ainsi que pour les contacts directs avec de nombreuses universités en Asie, en Europe et en Amérique.

Une organisation conjointe de l'Asbl Promotion Culturelle ″Japon-Luxembourg '95″ et des Amis de l'Université du Luxembourg Asbl en collaboration avec le CCRN