Nos coups de coeur

 

6e Printemps des Poètes

Les voix du poème

« Qu'il soit murmure, cri ou chant, le poème garde toujours quelque chose de son oralité native. Il est donc peu ou prou une affaire de voix, la voix intérieure du poète répondant aux voix du monde ». Le propos est du poète Jean-Pierre Siméon à l'heure où la poésie, en vers ou en prose, est parlée, chantée, criée, psalmodiée. Voix du poète et voix du passeur/lecteur.

Mais si la poésie est « musique par excellence » pour reprendre les mots de Mallarmé, il ne s'agit pas de la seule musicalité venue des sons, des rythmes et de la construction de la phrase poétique. Il en va, nous dit si justement Claude Esteban de « la poursuite d'une harmonie plus vaste, qui régit aussi bien les constellations que le souffle qui nous porte, et chacun de nos pas. Le poème est là pour en témoigner avec ses mots ouverts, cette voix qui s'adresse à l'autre, comme un geste d'accueil, une promesse d'unité ».

En choisissant de décliner le thème « Les voix du poème » pour la 6e édition de son Printemps, le Printemps des Poètes-Luxembourg veut mettre à l'honneur une oralité d'autant plus vivante qu'elle est ici polyphonique et multilingue.

Rendez-vous les 12, 13 et 14 avril sur trois lieux désormais traditionnels, la Kulturfabrik, le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster et la Galerie Simoncini, pour découvrir les douze grandes voix poétiques qui assureront la floraison d'un nouveau Printemps.

Dernier rendez-vous de ce 6e Printemps, le 21 avril au CCR Neumünster avec Stanisław Soyka (Pologne) et Hoquetus Ensemble (Luxembourg) pour une soirée placée sous le signe de la poésie chantée et organisée dans le cadre du 3e Festival de la culture polonaise à Luxembourg.

Organisé par le Printemps des Poètes - Luxembourg en partenariat avec le CCR Neumünster, la Kulturfabrik et la Galerie Simoncini. La manifestation bénéficie du soutien du Ministère de la Culture.

Avec ses partenaires, ambassades, instituts culturels et lycées, le Printemps des Poètes-Luxembourg accueillera :
Nanni Balestrini (Italie) / Franzobel (Autriche) / Emilian Galaicu-Păun (Moldavie) / Stan Lafleur (Allemagne) / Ester Naomi Perquin (Pays-Bas) / Jacek Podsiadło (Pologne) / Jean Portante (Luxembourg) / Lionel Ray (France) / Josep Maria Sala-Valldaura (Catalogne) / David Teles Pereira (Portugal) / Raphael Urweider (Suisse) / Antoine Wauters (Belgique).