Hänsel und Gretel

d'Engelbert Humperdinck

Engelbert Humperdinck a vingt-sept ans lorsqu'il devient l'assistant de Richard Wagner à Bayreuth en 1881. Il reste à Wagner deux ans à vivre : deux ans d'une intense collaboration artistique sur Parsifal qui marqueront à jamais la vie et le style du jeune compositeur. En 1883, le Maître meurt en laissant son disciple « inachevé», qui devient un Wanderer voyageant à travers l'Europe, puis un professeur renommé. Dix ans plus tard, à Weimar, Humperdinck livre son chef-d'ouvre : Hänsel et Gretel, sur un livret écrit par sa soeur d'après le conte des frères Grimm. De Wagner, le compositeur a gardé le goût de la mélodie continue et du leitmotiv. Mais son « opéra féerique» (Märchenoper) se nourrit également de chansons enfantines, de ces mélodies populaires dont l'origine se perd dans la brume des siècles. Il en résulte une musique étonnante, profonde comme les lacs des légendes germaniques et en même temps étrangement familière, ravivant en nous une part de notre enfance oubliée : comme si, il y a bien longtemps, nous avions été ce frère et cette soeur perdus dans la forêt, tombés entre les griffes de la sorcière à la maison en pain d'épices.

Studio d'Opéra Luxembourg en collaboration avec le CCRN

Direction musicale: Radu PANTEA
Mise en scène: Ionel PANTEA
Orchestre de Chisinau, Moldavie
Solistes du Studio d'Opéra Luxembourg