Le désordre moral menace-t-il l'ordre social ?

Les leçons du XVIIIe siècle

Mardi de la philo / On parle beaucoup de la « perte des repères »,

de la «crise des valeurs», du «désordre moral» qui caractériseraient nos sociétés et seraient à l'origine de tous nos maux. Il faudrait, dit-on, restaurer ces valeurs, refonder l'éthique. Mais qu'entendre exactement par «désordre moral»? Et a-t-il vraiment des effets sociaux ? Le XVIIIe siècle peut nous aider à voir plus clair dans le XXIe parce qu'il a fait l'expérience d'une complète remise en cause des croyances religieuses, des idées établies, des mours convenues, et qu'il s'est déjà posé les mêmes questions.

Organisé par le CCRN.

Avec Philippe Roger, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Animé par Claude Frisoni et Michèle Vallenthini.