Charles Suberville

Ferré, dont on célèbre le 20e anniversaire du décès, Brel, Brassens mais aussi Breuzard, Tachan, Esposito... autant de grands noms auxquels le chanteur et comédien Charles Suberville, né sur les bords de la Méditerranée mais Luxembourgeois d'adoption, emprunte pour un tour de chants qui est cri d'amour et de révolte. Les textes qu'il interprète nous interpellent. Il y met tout son cour et toute son énergie, sa tendresse et sa passion. Et à 70 ans Charles reprend le chemin...

«Cette voix qui vous prend à la gorge avec cette barre à cheval entre le rire et les larmes. Elle vous frappe, au ventre, aux creux des tripes, là ou palpite la révolte...» Midi Libre

«Tendre et violent à la fois, tragique et rieur sans se contredire. Le chanteur est bien dans la ligne, et non dans l'ombre, des grands de la chanson. Sa voix sait être chaude, rauque, douce, virulente, elle crée, elle interprète.» Le Républicain Lorrain

Organisé par l'Institut Français en collaboration avec le CCR Neumünster.

Photo: copyright Annie Lustac