Documentaire/Débat

Fallega 2011

Après le 14 janvier 2011, il vient un moment où la plupart des Tunisiens, par crainte de l'instabilité et du désordre, commencent à accepter une situation politique marquée encore par la présence d'un gouvernement relevant majoritairement du régime Ben Ali. Des jeunes des quatre coins de la Tunisie, camarades et parents des martyrs, font la marche vers la place du gouvernement et s'y installent pendant plus d'une semaine.

Fallega 2011 évoque une étape très critique de la Révolution Tunisienne, à savoir le sit-in de la Kasbah organisé par les jeunes révolutionnaires tunisiens venus d'horizons divers pour revendiquer le départ du gouvernement de Ghannouchi formé au lendemain de la fuite du président déchu. Des scènes spectaculaires, des prises de vue impressionnantes, des images évocatrices, une musique puisée dans les chansons engagées de Marcel Khalifa et des commentaires authentiques et émouvants : le documentaire est une traduction fidèle de ce rassemblement gigantesque rapportant jour pour jour les mouvements de ces jeunes qui scandaient des slogans contre le gouvernement, qui chantaient des chansons patriotiques, qui déclamaient des poèmes révolutionnaires et qui surtout enduraient le froid glacial des nuits de janvier en bravant la faim et la soif.

Organisée par le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster, sous le patronage de la Fondation Euro-Méditerranéenne Anna Lindh pour le Dialogue entre les Cultures, avec le soutien du Ministère de la Culture, du Ministère des Affaires étrangères, de l'Université de Luxembourg, de la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg et du réseau luxembourgeois de la Fondation Anna Lindh