Cinéma : « Le règne de l'impunité »

Semaines haïtiennes

Projection suivie d'une rencontre avec le réalisateur, Arnold Antonin, et le photographe Gérald Bloncourt

66 minutes. C'est la durée d'un flash-back en images, d'un électrochoc. Cette fois encore, Arnold Antonin ravive les plaies d'une époque. A dessein. L'oubli tue une seconde fois les morts des Duvalier, ceux des régimes dictatoriaux et casse les survivants, plantés avec leurs souvenirs devant le mur épais de l'injustice. Devant la caméra d'Arnold Antonin, une cinquantaine de personnes environ, des deux côtés de la barricade, racontent les crimes de masse commis contre des gens de toutes catégories sociales, appartenances politiques ou religieuses.

Une heure d'Histoire qui nous rappelle que le cinéma est le miroir du monde et que de l'autre coté de l'écran, il y a nous.

Le règne de l'impunité. Recherches et scénario : Arnold Antonin ; Narration : Pierre Brisson ; Musique : Grégory Vorbe et B.I.C. ; Images et montage : Kharméliaud Moïse ; Son : Johnny Tingué ; Réalisation et production exécutive : Arnold Antonin. Avec le soutien de FOKAL, l'UNASUR et le Collectif contre l'impunité.

Les Semaines Haïtiennes sont organisées par le CCR Neumünster en collaboration avec l'Ambassade de la République d'Haïti près le Grand-Duché de Luxembourg, la Ville de Luxembourg, la Cinémathèque, Action Avenir Haïti, Angels for Haïti, Caritas Luxembourg, Espoir pour les Enfants d'Haïti, Kindernothilfe Luxembourg et Objectif Tiers Monde Haïti, avec le soutien de la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire et de l'Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.