Andreï Makine - Une femme aimée

Cycle Destins croisés

Entretien d'Andreï Makine avec Gaston Carré et lecture du roman Une femme aimée par François Baldassare

Avec son nouveau roman Une femme aimée (Ed. Seuil, 2013) Andrée Makine propose un surprenant jeu de collages et de miroirs autant indiscrets que déformants entre le destin tonitruant et historique de la tsarine Catherine la Grande et celui insignifiant et contemporain d'Oleg Erdmann.

Il rassemble l'Est et l'Ouest autour de l'idéal, de la mémoire et des sensations, que résume la dernière phrase de son texte accompli : Un homme dans le regard d'une femme aimée. Bernard Pivot, Le Journal du Dimanche

Né en Sibérie en 1957, Andreï Makine s'installe à Paris à l'âge de 30 ans. Il choisit le français comme langue d'écriture et connaît un grand succès avec un remarquable roman autobiographique, Le Testament français, qui reçoit le prix Goncourt et le prix Médicis en 1995.

Organisé par l'Institut Pierre Werner avec le soutien du CCR Neumünster.