Nos coups de coeur

 

L'aventure de la liberté

L'homme face au pouvoir, de la bataille de Stalingrad à nos jours

L'objectif de la conférence est de réfléchir, à partir de l'ouvre et de la pensée de Vasilij Grossman, sur le caractère absolument irréductible de la personne humaine face à toute forme de pouvoir, et d'introduire un débat sur le fondement personnel et social de la liberté, dans la situation extrême d'un totalitarisme (comme celle bien définie dans le roman Vie et destin), et aussi dans la situation actuelle caractérisée par l'affirmation normative des droits de l'homme, mais en même temps par un important changement anthropologique de la société.

«Vie et destin» est le chef-d'ouvre de Vasilij Grossman (1905-1964), l'un des écrivains les plus importants du XXe siècle, bien que souvent ignoré. Ce roman raconte la vie d'une famille russe pendant les événements cruciaux de la Deuxième Guerre mondiale. Le thème du roman est le caractère absolument irréductible de la personne face à toute forme de pouvoir.

C'est pendant la bataille de Stalingrad (1942-1943) que Grossman a découvert ce visage ultime de la liberté en le voyant, caché, dans tous les gestes des hommes. Il a été le premier à souffrir au nom de cette liberté : en 1961, le manuscrit du roman a été saisi par le KGB et Grossman mourût sans en voir la publication, qui a eu lieu une vingtaine d'années plus tard en Occident.

Un évènement marquant de l'histoire du Luxembourg sous l'occupation allemande (mai 1940 - septembre 1944) a été l'enrôlement de force de presque 12.000 jeunes par la Wehrmacht : beaucoup d'entre eux ont participé à la bataille de Stalingrad, certains en sont revenus, mais d'autres ont été emprisonnés ou sont morts.

Cette conférence et l'exposition qui l'accompagne (au siège d'Altrimenti Culture) ont pour but d'aider à comprendre ces moments décisifs de l'histoire et à découvrir le fil qui lie le destin de ces hommes à notre vie.

Organisé par le Groupe Culturel Robert Schuman, Altrimenti Culture et le Centre d'études Vasilij Grossman en collaboration avec le CCR Neumünster et avec le soutien de l'Ambassade d'Italie au Luxembourg, de l'Istituto Italiano di Cultura - Luxembourg, du Centre Culturel et Scientifique de Russie et du Consistoire Israélite de Luxembourg.

Intervenants : Pierluigi Consorti (Université de Pise), directeur du Centre interdisciplinaire «Sciences pour la paix» / Giovanni Maddalena (Université de Molise), directeur scientifique du Centre d'études Vasilij Grossman / Michele Rosboch (Université de Turin), président du Centre d'études Vasilij Grossman
Modérateur : Michele Canonica, journaliste, président du Comité de Paris de la Società Dante Alighieri