26.09.2023
18:30
rencontre | conférence / débat
Institut Pierre Werner (IPW)

Nuit des langues - (Re)Découvrir des langues

Une soirée animée par des discussions, des petites gourmandises, de la poésie et des jeux. Avec l’auteur Roland Kaehlbrandt, Jean Portante (écrivain), Birgit Huemer (Université du Luxembourg), Heinz Sieburg (Université du Luxembourg), Arnaldo Saraiva (Université de Porto) et Fábio Godinho (acteur).

En présence d’Isabel Wiseler-Lima (deputée européenne)

L’allemand – une déclaration d’amour

L’allemand est considéré comme compliqué, dur et parfois même laid – à tort, selon Roland Kaehlbrandt, auteur de bestsellers, qui montre pourquoi c’est justement en allemand que nous avons les mots les plus expressifs, pourquoi l’allemand est si facile à lire et quelles nuances uniques elle nous offre. Dans sa conférence, Roland Kaehlbrandt explique les plus grandes qualités de la langue allemande – avec beaucoup d’humour et de nombreux exemples.

La diversité de la langue allemande en dialogue

Malgré sa base commune, la langue allemande présente des différences régionales et des différences propres à chaque pays. De plus, elle est ouverte aux influences d’autres langues qui enrichissent son vocabulaire. L’influence du français, non seulement sur l’allemand mais aussi sur le luxembourgeois, en est une illustration particulièrement intéressante.

Birgit Huemer (linguiste spécialisée dans le plurilinguisme et l’enseignement des langues) et Heinz Sieburg (médiéviste et linguiste spécialisé dans la linguistique des variétés), tous deux actifs à l’Université du Luxembourg, dialogueront à l’aide d’exemples vivants sur les différentes expressions de la langue allemande en Autriche, au Luxembourg et en Suisse.

La poésie du portugais

À partir d’un poème d’Alberto de Lacerda, le professeur Arnaldo Saraiva nous guidera dans un périple autour de l’histoire, de la diversité et de l’état actuel de la langue portugaise.

Arnaldo Savairo est professeur émérite de l’université de Porto, poète et essayiste. Il a également enseigné à l’université de Californie et à la Sorbonne.

La langue de Molière

La langue de Molière, seulement Molière l’a écrite, comme Baudelaire a écrit en Baudelaire et Proust en Proust. L’écrivain crée à l’intérieur de la langue sa propre langue. Comment le faire au Luxembourg où l’école alphabétise certes en allemand, mais où le français et le luxembourgeois viennent élargir la palette ? Et comment le faire quand à l’intérieur de l’écrivain parle, comme c’est mon cas, une autre langue – l’italien – léguée par la migration ?

Jean Portante, écrivain et traducteur francophone maintes fois récompensé, parle de sa propre personne en tant que plurilingue, sur sa façon de créer son nid comme écrivain au sein d’une langue lorsqu’on en parle plusieurs.

Get-Together

En français, allemand et portugais / Traduction simultanée du portugais vers le français

  • Entrée gratuite

Voir d’autres événements dans la collection

    Institut Pierre Werner (IPW)

    En coopération avec le Bureau du Parlement européen au Luxembourg, l’Instituto Camões, l’Université du Luxembourg, les Ambassades d’Allemagne et d’Autriche au Luxembourg.

    Soutien: neimënster

    Roland Kaehlbrandt est professeur de linguistique avec une spécialisation en langue et société à la Alanus-Hochschule für Kunst und Gesellschaft. Son livre actuel « Deutsch – eine Liebeserklärung » est un best-seller du SPIEGEL. L’intérêt de Kaehlbrandt pour la langue allemande doit beaucoup à ses liens étroits avec la France, pays amoureux de la langue. Il a étudié la philologie romane, la philologie allemande et l’ethnologie à Cologne et à Paris et a obtenu un doctorat en linguistique romane. Afin de promouvoir la culture linguistique en Allemagne, il a mis en place des projets de fondation tels que le concours fédéral de débat « Jugend debattiert » et « Deutschsommer » pour les enfants d’immigrés.

    Organisation

    Institut Pierre Werner (IPW)

    Autres organisateurs & soutien

    En coopération avec le Bureau du Parlement européen au Luxembourg, l’Instituto Camões, l’Université du Luxembourg, les Ambassades d’Allemagne et d’Autriche au Luxembourg.

    Soutien: neimënster

    Biographies

    Roland Kaehlbrandt est professeur de linguistique avec une spécialisation en langue et société à la Alanus-Hochschule für Kunst und Gesellschaft. Son livre actuel « Deutsch – eine Liebeserklärung » est un best-seller du SPIEGEL. L’intérêt de Kaehlbrandt pour la langue allemande doit beaucoup à ses liens étroits avec la France, pays amoureux de la langue. Il a étudié la philologie romane, la philologie allemande et l’ethnologie à Cologne et à Paris et a obtenu un doctorat en linguistique romane. Afin de promouvoir la culture linguistique en Allemagne, il a mis en place des projets de fondation tels que le concours fédéral de débat « Jugend debattiert » et « Deutschsommer » pour les enfants d’immigrés.