Contact

neimënster est fermé

neimënster neimënster
neimënster
18.03.2022
19:00
rencontre | conférence / débat
Institut Pierre Werner (IPW)

L’islam au défi du fanatisme - Conférence du Père Adrien Candiard

neimënster

Si l’islam est aujourd’hui sur le devant de la scène, c’est souvent qu’il occupe le banc des accusés : terrorisme, fanatisme, l’actualité l’associe à ce que la religion peut produire de plus inquiétant pour des sociétés largement sécularisées. Qu’est-ce au juste que ce fanatisme que, depuis les Lumières, on reproche aux religions ? Et l’islam est-il, par sa nature même, touché par cette maladie de la religion ?

 

  • Entrée gratuite

Institut Pierre Werner (IPW)

Coopération : Fondation CANDIDA (sous l’égide de la Fondation de Luxembourg) et LSRS (Luxembourg School of Religion & Society, Centre Jean XXIII)

Soutien : neimënster

Père Adrien Candiard est français et vit au Caire. Après une formation en histoire et en sciences politiques, le père Candiard a rejoint l’ordre dominicain en 2006. Après sa formation en théologie, il est arrivé en Égypte en 2012. Il y a obtenu un master en islamologie à l’Université américaine du Caire, et rédige aujourd’hui un doctorat à l’École pratique des hautes études (EPHE) de Paris. Ses recherches portent sur la théologie musulmane classique (kalam) et les relations entre raison et révélation en islam. Il est notamment l’auteur de « En finir avec la tolérance ? Différences religieuses et rêve andalou » (Paris, PUF, 2014) et de « Comprendre l’islam. Ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien » (Paris, Flammarion, 2016).

Organisateurs principaux

Institut Pierre Werner (IPW)

Autres organisateurs & soutien

Coopération : Fondation CANDIDA (sous l’égide de la Fondation de Luxembourg) et LSRS (Luxembourg School of Religion & Society, Centre Jean XXIII)

Soutien : neimënster

Biographie

Père Adrien Candiard est français et vit au Caire. Après une formation en histoire et en sciences politiques, le père Candiard a rejoint l’ordre dominicain en 2006. Après sa formation en théologie, il est arrivé en Égypte en 2012. Il y a obtenu un master en islamologie à l’Université américaine du Caire, et rédige aujourd’hui un doctorat à l’École pratique des hautes études (EPHE) de Paris. Ses recherches portent sur la théologie musulmane classique (kalam) et les relations entre raison et révélation en islam. Il est notamment l’auteur de « En finir avec la tolérance ? Différences religieuses et rêve andalou » (Paris, PUF, 2014) et de « Comprendre l’islam. Ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien » (Paris, Flammarion, 2016).