rencontre | conférence / débat

La sécurité des frontières orientales de l’UE et de l’OTAN

Une perspective roumaine

Institut Pierre Werner (IPW)

Quand et où

    S.M. Margareta de Roumanie estime qu’il y a peu de gens qui seraient en désaccord avec les priorités actuelles de l’UE : la sécurité ainsi que le respect des valeurs démocratiques et de l’Etat de droit pour le bénéfice de notre continent. Elle n’était jamais d’accord avec ceux qui soutiennent que la guerre en Ukraine est une affaire limitée. La Moldavie, vulnérable, était déjà soumise au type d’agression et de stratégies russes qui sont ensuite devenues également le sort de l’Ukraine. L’objectif que S.M. Margareta de Roumanie avec le soutien des gouvernements roumain et moldave poursuit aujourd’hui et dont elle aimerait nous entretenir, consiste à garantir que la République de Moldavie et son gouvernement réformateur soit résolument soutenu.
    Organisation

    Institut Pierre Werner (IPW)

    Autres organisateurs & soutien

    Ambassade de Roumanie au Luxembourg

    Soutien: neimënster

    Biographie

    Sa Majesté Margareta est le Chef de la Famille Royale de Roumanie et le souverain de la Maison de Roumanie.

    Elle a succédé le 5 décembre 2017 à son père, le Roi Michel Ier. Son titre dynastique est « Sa Majesté la Reine », mais elle a décidé de conserver le titre de « Gardienne de la Couronne » dans les circonstances officielles (d’État).

    Sa Majesté est née à Lausanne, en Suisse, le 26 mars 1949, fille aînée du Roi Michel Ier et de la Reine Anne de Roumanie. Elle a été désignée héritière de la Couronne roumaine en 1997 et a été nommée Gardienne de la Couronne de Roumanie en 2007.

    La Reine Margareta est diplômée de l’Université d’Édimbourg, en Écosse, en sociologie, sciences politiques et droit international.

    Avant 1989, Margareta de Roumanie a travaillé dans le cadre des projets de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FIDA) et pour le Fond International du Développement Agricole (FIDA).

    En août 1989, lorsqu’il est devenu évident que quelque chose allait changer en Europe orientale, Sa Majesté a quitté l’Organisation des Nations Unies pour se dédier à la cause de la Roumanie.

    Elle arriva dans le pays le 18 janvier 1990. La même année, elle fonda avec son père, le Roi Michel Ier, la Fondation Royale Margareta de Roumanie, vouée au soutien des personnes âgées et des jeunes en difficulté physique ou matérielle.

    Margareta de Roumanie a accompagné le Roi Michel I dans les visites organisées en par le Gouvernement roumain du 1997 au 2007 pour soutenir l’adhésion de la Roumanie à l’OTAN et à l’Union européenne.

    Sa Majesté et Son Altesse Royale le Prince Radu se sont mariés le 21 septembre 1996. Depuis mai 2001, le couple royal vit au Palais Elisabeta à Bucarest et leurs engagements publics ont lieu à Bucarest, dans le pays et à l’étranger.

    Quand et où