11.01.2023 - 24.02.2023
exposition | exposition thématique
Amicale des Anciens de Mauthausen

La part visible des camps - Mauthausen

L'exposition sera exceptionnellement fermée les :

Jeudi 19 janvier dès 14h
Vendredi 20 janvier jusqu'à 15h
Jeudi 25 janvier dès 15h
Lundi 31 janvier dès 15h

Elle sera visible dès le mercredi 1er février dans la salle Lou Koster (2ème étage de l'Abbaye)

Le camp de concentration de Mauthausen, en Autriche, a été, avec ses camps annexes comme Gusen, Melk et Ebensee, l’un des plus durs du Troisième Reich. Dans ces camps réservés principalement aux prisonniers politiques mais aussi aux Juifs, Témoins de Jéhovah, Roma et Sinti, Homosexuels et soi-disant « asociaux », furent mis à mort environ 120.000 hommes et femmes sur 200.000 prisonniers. Les prisonniers germanophones (Autrichiens et Allemands) ne formèrent que 8 % des prisonniers. Sur presque 50 nationalités il y avait de nombreux Polonais.es, Russes, Français.es, Espagnol.es, mais aussi quelque 170 Luxembourgeois.

Ils et elles ont été tué.es par le travail dans des carrières de pierre, exécuté.es ou encore assassiné.es dans les chambres à gaz des camps. Dans cet enfer, un service spécial nommé Erkennungsdienst avait la responsabilité de prendre des photographies et documenter le quotidien des camps.

Si ces dernières étaient prises dans tous les camps du IIIème Reich, la plupart d’entre elles ont été détruites à partir de 1944, lorsque la défaite nazie s’annonçait.

A Mauthausen et dans ses camps annexes, une bonne partie de ces clichés, preuves des crimes commis, ont échappé à la destruction. Une aventure sans équivalent a permis que des centaines de négatifs originaux camouflés et subtilisés par les prisonnier.ères parviennent à une habitante du village de Mauthausen. Récupérés à la Libération, la plupart de ces négatifs ont par la suite été rapportés en France, dans l’espoir qu’ils servent un jour à livrer un témoignage au monde.

 

* L’exposition La part visible des camps rassemble cinq cents photographies provenant de plusieurs fonds (d’officiers SS, de détenus libérés, de libérateurs américains et celles prises par le prisonnier Espagnol Francisco Boix).

* Le film Les Résistants de Mauthausen (2021, Arte) sera projeté le jour du vernissage de l’exposition, à 17:00 : il illustre comment ces photos prises par Francisco Boix ont servi de preuves des crimes nazis au procès de Nuremberg. Un cycle de projections sur le sujet des camps et des résistants sera également proposé pour la durée de l’exposition. Le calendrier ainsi que les lieux des séances seront communiqués ultérieurement

  • Entrée gratuite
jours restants
12.01
24.02

Amicale des Anciens de Mauthausen

Organisateurs principaux

Amicale des Anciens de Mauthausen