Contact

neimënster est fermé

neimënster neimënster
neimënster
17.12.2012
10:00
exposition

Organisé par Jean-Marie Scholler en collaboration avec le CCRN.

Crépuscule du sommeil

neimënster

Jean-Marie Scholler a un faible pour la vieille ville, avec ses tableaux il veut communiquer les effets pittoresques des ruelles et que l’observateur peut se promener dans les tableaux en rêvant. Surtout que les gens se prennent le temps d’observer. Avec le son il peut influencer l’observateur positivement. Les yeux et les oreilles sont une combinaison splendide pour attirer l’attention des dessins d’une façon plus prononcée. Il peut donc influencer, voire manipuler l’observateur comme Magritte le faisait par ses tableaux inédits comme: « Ce ci n’est pas une pipe ».

– Laisser aux visiteurs la liberté de regarder les tableaux par leurs propres yeux est un acte commun et connu.

– Nous tous, le vivons chaque jour sans en avoir conscience.

– Que l’admirateur des expositions adapte sa propre imagination, ses propres rêves en analysant les dessins 
rehaussés avec des touffes d’aquarelles est également un fait.

– Les yeux n’influencent en aucun cas ce processus de contemplation, d’analyse ou d’interprétation, ils ne se laissent pas «tricher» par le cerveau.

– Par contre, associer à ce processus de la vue l’ouïe est une combinaison que j’espère innovante qui montre à quel niveau nos systèmes visuels et auditif humains sont complexes : ceci ne fait que me confirmer les interactions entre les yeux, l’ouïe et le cerveau, leurs interdépendances.

– Je vous laisse librement découvrir cette exposition.

– Je vous propose de le faire une fois sans effet audio pour commencer et la seconde (ou plus) avec les 
moyens audio joints.

– Je vous invite à me donner en retour vos impressions « influencées » voire même « trichées ». – Jean-Marie Scholler

  • FR

    Organisé par Jean-Marie Scholler en collaboration avec le CCRN.

    Organisateurs principaux

    Organisé par Jean-Marie Scholler en collaboration avec le CCRN.

    Information