Alice Leens en résidence

Tisser des liens...

FR: Inspirée par l'architecture et les ornements, ainsi que les techniques de tissage et de tressage, Alice Leens a choisi de rematérialiser les ornementations pour retextualiser le textile et ainsi révéler la structure de la corde et du tissu. Pour sa résidence à neimënster, elle a abordé l'histoire et la vocation du site de l'Abbaye de Neumünster pour l'inscrire dans la continuité de son parcours actuel tout en lui permettant de défricher de nouveaux territoires : la richesse architecturale du site et son histoire, étroitement liée aux métiers du textile, laissaient présager des perspectives intéressantes.
Faisant écho à la rénovation du site de neimënster, l'un des axes des travaux d'Alice Leens est précisément l'architecture. De tous temps, les bâtisseurs ont exploité dans leurs ornements le vocabulaire et les formes de la corde, du fil, ainsi que des techniques de tressage et de tissage. Ainsi, l'artiste travaille les cordes et les textiles au quotidien, interroge la structure profonde de la matière pour mettre au jour ses composantes fondamentales : la corde, le fil, le brin. Une fois assemblés, ces brins insignifiants permettent d'accéder à une force et à une complexité infinies.

Organisation: neimënster et Wallonie-Bruxelles International