neimënster Publié le 1.03.2024

Une convention collective pour neimënster

La signature d’une première convention collective pour les salarié·es de neimënster marque la pérennisation des acquis sociaux et annonce l’obtention de nouveaux avantages.

Le 9 février 2024, une première convention collective de travail a été signée entre les représantant·es de l’OGBL et du Centre Culturel de Rencontre Abbaye Neumünster – dit neimënster – mettant un point final à des négociations qui se sont déroulées dans un climat de travail serein et dans la recherche permanente d’un dialogue social constructif.

Approuvée par le ministère de la Culture, ainsi que par le conseil de gouvernement, la convention collective, signée pour une durée de validité de 3 ans (1er janvier 2024 > 31 décembre 2026), comprend entre autres les avantages suivants :

  • augmentation de la valeur des chèques repas de 10,80 € à 15 € par chèque ;
  • adaptation de la grille des salaires : augmentation de l’avancement des échelons de 0,7% à 1%, et de 0,5% à 0,7% selon les groupes en question, avec reclassement des salarié·es à l’échelon supérieur ;
  • introduction d’une prime d’ancienneté avec effet rétroactif :
    • 1000 € pour 10 ans de service ;
    • 2000 € pour 20 ans de service ;
    • 3000 € pour 30 ans de service.
  • introduction de 2 jours de congé supplémentaires pour les salarié·es âgé·es de 60 ans ;
  • introduction d’un droit à la déconnexion.

Les avantages précédemment acquis, tels que le versement d’un 13e mois, les allocations de famille, ainsi que le congé supplémentaire en fonction de l’âge des salarié·es, ont évidemment été repris dans les termes de la nouvelle convention collective.

Les parties signataires saluent l’accord trouvé, qui améliore les conditions de travail actuelles de l’ensemble des salarié·es, permettant à nëimenster de renforcer son attractivité comme employeur parmi les institutions culturelles du Grand-Duché.

Communiqué par l’OGBL et neimënster

D'autres actualités