Contact

neimënster est fermé

neimënster neimënster
neimënster
Culture Publié le 14.02.2022

Un ajout au programme minimënster

Pinocchio

Dans le cadre de nos événements minimënster, un ajout au programme était indispensable étant donné la production à caractère exceptionnel de Pinocchio. Cette dernière est basée sur la version originale et plus tordue du conte et constitue une expérience adaptée au jeune public aussi bien qu’au plus âgé.

« Le plus beau de nos mythes n’est ni Faust, ni Don Juan, mais le mythe de Pinocchio. Nous sommes des Pinocchio à l’envers : nous sommes en bois et nous avons à nous défaire de nous – à nous défaire de l’homme et à redevenir masques. »

Valère Novarina – auteur de théâtre, mise en scène et essayiste

Féérie d’après Carlo Collodi

Le conte classique de Pinocchio nous offre une aventure théâtrale suivant un pantin en bois dans ses périples féeriques. Accompagnée par le style sophistiqué et fantastique de la Comedia Del Arte, cette pièce de théâtre est dédiée aux jeunes spectateurs aussi bien qu’aux plus âgés. Jérémie Le Louët, responsable de l’adaptation et de la mise en scène, pousse les personnages à la lisière de l’archétype, prête ses acteurs au jeu du travestissement, utilise musiques et amplifications sonores pour recréer la magie d’un de nos plus beaux mythes.

Pinocchio, l’irresponsable et égoïste protagoniste, souhaite devenir « un garçon comme les autres ». Pour donner vie à cette fantaisie, la compagnie Les Dramaticules a imaginé ses aventures comme un parcours initiatique aux couleurs de fête foraine dans une Italie fantasmée où les bûches prennent vie, où les animaux parlent et où les morts reviennent à la vie! L’action se déploie sur la mer, dans la forêt, et même dans le ventre d’une baleine : la fantaisie est partout et les épisodes se succèdent avec une jubilation frénétique.

Les véritables leçons que nous enseigne ce mythe légendaire apportent un sentiment global d’intemporalité dans un décor onirique. En effet, le récit évoque les thèmes universels de la quête d’identité, du désir, de la morale et de la liberté de décider de son propre destin. Ces thèmes sont accentués par l’aspect mutant du héros. Confronté à toutes ses perversités, Pinocchio doit accepter sa monstruosité pour enfin devenir le « vrai garçon » de ses rêves.

« J’imagine ce spectacle comme une féerie pour adultes et enfants, placée sous le signe des arts forains – une féerie dans l’esprit des féeries de la fin du 19e siècle : nombreux éléments de décor sur roulette en 2D, toiles peintes, portants et malles de costumes à portée de main – les transitions devront être rapides. Revendications très fortes des artifices théâtraux, choix de couleurs saturées pour les lumières, vidéoprojection, environnement sonore ostensible – playback, doublage en direct, voix amplifiées – mais aussi rails de traveling, grue, caméras mobiles… Une fabrique théâtrale à l’instar de celles imaginées par Fellini au studio n°5 de la Cinecittà. Car pour ces aventures de Pinocchio, il nous faut créer un lieu de tous les possibles, pour donner simultanément vie aux souvenirs, aux fantasmes, aux mythes et aux rêves. »

Jérémie Le Louët

D'autres actualités