D'un mur à l'autre...Histoire(s) connectée(s)?

avec Tatiana Fabeck, Dr. Andrey Grachev, Dr. Gerhard Sälter, Dr. Dieter Schlenker et Benoît Majerus

FR:
Cet événement fait partie de la série de manifestations « 30 ans chutre du Mur de Berlin »

Le 9 novembre 2019 marque le 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin. Ce sera l'occasion de rassembler des expertes et experts d'horizons différents autour d'une table ronde pour discuter de l'évolution du concept de « murs » dans l'histoire. L'objectif sera d'examiner les défis de leurs disciplines respectives dans l'analyse du passé et du présent, la préservation de la mémoire, la transmission du savoir et l'éducation, ainsi que les nouvelles méthodologies à l'heure de l'interdisciplinarité et du numérique. Parmi les invités seront l'architecte Tatiana Fabeck, l'historien, politologue et conseiller de Mikhaïl Gorbatchev Dr. Andrey Grachev, Dr. Gehard Sälter, chef du département «Recherche et Documentation», Stiftung Berliner Mauer ainsi que Dr. Dieter Schlenker, directeur des Archives historiques de l'Union européenne. Benoît Majerus, historien contemporain à l'Université du Luxembourg, animera la ronde.

Tatiana Fabeck, diplômée de l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris en 1994, s'installe à Luxembourg en 1996 après avoir travaillé pendant deux années dans l'atelier d'architecture Cuno Brullmann à Paris. En 2012 elle fonde la société Fabeck Architectes Sàrl. Elle se fait remarquer récemment par des projets phares tels que la Maison des Sciences Humaines à Belval et le Centre Commercial Auchan avec ses Tours de Logements à la Cloche d'Or. En 2006, elle devient membre du comité de direction ainsi que en 2013 membre du conseil d'administration du LUCA (Luxembourg Center for Architecture). Elle en est la Vice-Présidente et Présidente de la Fondation Valentiny. Depuis juin 2019, elle fait partie du conseil d'administration de LuxReal Asbl.

Dr. Andrey Grachev, né en 1941 à Moscou, est un historien, politologue et journaliste russe. Il était conseiller et adjoint à la direction du département international du comité central du PCUS (Parti communiste de l'Union soviétique) et conseiller de Michail Gorbatschev. Jusqu' à sa démission en décembre 1991, il était le porte-parole officiel du président de la URSS. Actuellement Dr. Andrey Grachev est rédacteur de « Novaya Gazeta » (Russie) et président du comité scientifique de « The New Policy Forum ».

Dr. Gerhard Sälter, né en 1962, a fait des études d'histoire, de philosophie et de sciences politiques et a fait son doctorat à la « Freie Universität Berlin ». Il est collaborateur indépendant du Mémorial du mur de Berlin. En plus, il est collaborateur de la Commission indépendante d'historiens pour l'étude de l'histoire du Service fédéral du renseignement (1945 à 1968) à la « Phillips-Universität Marburg ». Ses centres de recherches sont la pratique du pouvoir ainsi que l' histoire des rapports de pouvoir dans leur contexte social. Il a travaillé sur des sujets comme l' histoire de la déviance, la police, la dénonciation, la justice et l'emprisonnement, le ministère de la Sécurité d'État , le régime frontalier de la RDA, la mur de Berlin et l'histoire du Service fédéral de renseignement.

Dr. Dieter Schlenker est le directeur des Archives historiques de l'Union européenne depuis 2013 et directeur de l'«Alcide De Gasperi Research Center». Il a, e.a., travaillé pour l' UNESCO, Ford et le FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Schlenker, qui est diplômé de l' École des archives secrètes du Vatican et a fait un doctorat en Histoire moderne à l'Université de Heidelberg (Allemagne). Il dit de lui-même : « Je me donne au travail d' archiviste avec corps et âme ».

Benoît Majerus, chef du département « Histoire contemporaine de l'Europe » au Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History (C²DH) a fait des études d'histoire et de philosophie. Il a obtenu son doctorat en 2004 à Université Libre de Bruxelles et a travaillé comme chercheur au Centre d'Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines à Bruxelles (2001-2004), à l'Université du Luxembourg (2005-2006) et au FNRS auprès de l'Université libre de Bruxelles (2006-2010). Ses domaines de recherche visent l'histoire de la Première et de la Seconde Guerre mondiale et l'histoire de la psychiatrie au 20e siècle. Actuellement il est professeur associé d'histoire européenne contemporaine à l'Université du Luxembourg.

Organisation : Institut Pierre Werner / Soutien : neimënstter