Redécouvrir un Goncourt

Ernest Pérochon, Goncourt 1920 pour Nêné

FR: Un an après Marcel Proust, Prix Goncourt en 1919, un anonyme instituteur deux-sévrien, Ernest Pérochon, né en 1885 à Courlay dans les Deux-Sèvres, décroche en 1920 le plus prestigieux des prix littéraires de l'Hexagone avec Nêne, publié à Niort chez Clouzot.

Réédité par Plon, le livre sera vendu à 200 000 exemplaires, traduit en 10 langues et adapté au cinéma par Jacques de Baroncelli (1924).

Ernest Pérochon a signé 19 romans dont Les Gardiennes (1924) adapté au cinéma en 2017 par Xavier Beauvois, 7 livres jeunesse, 6 nouvelles, 2 recueils de poèmes et 1 essai. Menacé par la gestapo, il décédera d'une crise cardiaque à Niort en 1942.

A travers une trentaine de photographies nous (re)découvrirons l'auteur dans sa belle demeure de Niort, entouré de sa famille et de ses amis écrivains, mais aussi l'instituteur de village, fidèle à ses valeurs.

Association Victor Hugo / neimënster