Nos coups de coeur

 

« Ce qu'il faut de nuit » Laurent Petitmangin

Entretien avec Marie-Madeleine Rigopoulos

FR: C'est l'histoire d'un père qui élève seul ses deux fils. Les années passent et les enfants grandissent. Ils choisissent ce qui a de l'importance à leurs yeux, ceux qu'ils sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C'est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le cour de trois hommes. Laurent Petitmangin, dans ce premier roman fulgurant, dénoue avec une sensibilité et une finesse infinies le fil des destinées d'hommes en devenir.

« Ce qu'il faut de nuit » (août 2020, La Manufacture de livres) a déjà rencontré un fort succès ce qui lui a valu l'attribution plusieurs prix : Le Prix Fémina des Lycéens, Le Grand Prix du Premier Roman, le prix Stanislas 2020, le prix Feuille d'or des Medias 2020, le Prix du Barreau de Marseille ainsi que le prix Georges Brassens 2020. Il est également lauréat des prix des lecteurs des librairies Mots et images à Guingamp et de la librairie de Brignoles dans le Var. Le roman est déjà en cours de traduction dans de nombreux pays (Allemagne, Italie, Pays-Bas, Angleterre, Japon, Corée, Espagne, Etats-Unis, Portugal.) et considéré comme une véritable révélation littéraire.

Laurent Petitmangin est né en 1965 en Lorraine au sein d'une famille de cheminots. Il passe ses vingt premières années à Metz, puis quitte sa ville natale pour poursuivre des études supérieures à Lyon. Il rentre chez Air France, société pour laquelle il travaille encore aujourd'hui. Grand lecteur, il écrit depuis une dizaine d'années. « Ce qu'il faut de nuit » est son premier roman.

Marie-Madeleine Rigopoulos est aujourd'hui Commissaire générale du « Livre sur la Place » à Nancy, premier salon national de la rentrée littéraire, parrainé par l'Académie Goncourt.

Organisation : Institut Pierre Werner