Le rêve italien de la maison de Luxembourg par les bijoux de Percossi Papi

Le célèbre orfèvre romain Diego Percossi Papi présente une nouvelle collection de bijoux et d'objets d'art consacrée à l'empereur Henri VII de Luxembourg à l'occasion des 700 ans de sa mort en Toscane dans la ville de Buonconvento près de Sienne.

Diego Percossi Papi a utilisé les belles images des enluminures médiévales de l'alto Arrigo - salué à son arrivée en Italie par Dante comme le pacificateur venu réconcilier les villes et les factions italiennes qui entretenaient des inimitiés - et les a insérées dans d'élégants cadres en or et pierres précieuses qui mettent en valeur l'extraordinaire histoire du premier empereur de la maison de Luxembourg.

L'exposition - qui a reçu le patronage de l'Ambassade d'Italie et de la ville de Sienne ainsi que le soutien de la Fondation Cavour - pourra faire découvrir des fabuleux bijoux dédiés aux quartiers de Sienne qui prennent part au Palio. Les visiteurs pourront admirer à travers ces créations les beautés des lieux qui conservent la mémoire de la venue d'Henri VII en Italie.

Organisé par l'Ambassade d'Italie, la Fondation Cavour et Percossi Papi en collaboration avec l'Istiuto Italiano di Cultura et le CCR Neumünster.