Emile Verhaeren

 

FR: Avec Marc Quaghebeur, directeur des Archives et Musée de la Littérature de Bruxelles, qui évoquera la vie et l'oeuvre du grand symboliste scaldien.

Le grand poète belge Emile Verhaeren (1855-1916) «s'est donné pour tâche de bâtir l'homme; non de le remodeler, en fonction de l'un ou de l'autre schéma préétabli... mais de restituer l'homme à l'avenir, le tirer de sa gangue et le mettre à nu, en toute lumière, loin des miroirs obliques des idéologies... Rêveur du chant bouleversé des équilibres rompus entre deux ères, promeneur obstiné d'une Europe à l'agonie et d'un monde à naître, témoin solitaire d'un art nouveau, pris entre la promesse et le cauchemar des hommes livrés aux machines, démiurge isolé toujours modeste et, selon l'admirable formule ancienne «très discrète personne», Verhaeren se montre à nous en poète de longue haleine et de souffle large.» (Werner Lambersy)

DE: Genau wie Camille Lemonnier oder Maurice Maeterlinck hat sich auch der zu Lebzeiten legendäre belgische Poet Emile Verhaeren (1855-1916) vorgenommen, den Menschen neu zu entwerfen. Verhaeren sinniert über den Riss zwischen dem ausgehenden 19. und dem angehenden 20. Jahrhundert, er ist der präzise Beobachter einer Welt von gestern und einem Zeitalter technischer Reproduzierbarkeit. Sein künstlerischer Radius schlägt den Bogen zwischen einem herzhaft-deftigen Naturalismus, einen belgischen Symbolismus und der Vorwegnahme des Futurismus.

Organisation: Institut Pierre Werner / Soutien: Ambassade de Belgique au Luxembourg, neimënster