Contes coquins

par Jihad Darwiche (Liban)

Festival Contes sans Frontières

«Les contes ne sont pas faits pour endormir les enfants, mais pour réveiller les parents.»

Catherine Zarcate

Le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster et le Château de Malbrouck, 2 lieux prestigieux associés pour vous faire vibrer aux paroles des conteurs et vous révéler la matière riche et vivante qu'est le conte. Qu'ils viennent du Liban, de Côte d'Ivoire, de France ou du Luxembourg, qu'ils jonglent avec des mots ou des balles, leurs paroles aboliront les frontières géographiques, linguistiques et sociales nous prouvant que le conte est un fabuleux outil d'humanité.

Dans les traditions arabe et méditerranéenne, ce sont surtout les femmes qui racontaient les contes coquins lorsqu'elles se retrouvaient entre elles au hammam ou pendant la préparation des gâteaux pour les fêtes.

Les enfants, garçons et filles, étaient tolérés et prêtaient une oreille attentive. Ils apprenaient, ainsi, comment nos ancêtres, les parents du monde, ont fait la découverte de l'amour, mais aussi l'art de tromper un mari de la façon la plus drôle. Des contes à la frontière de l'érotisme et de la poésie qui se laissent déguster avec délices.

Directrice artistique du festival: Christiane Olivier, CO-Productions

Organisé par le Château de Malbrouck (F) et le CCRN* en partenariat avec Co-Productions et le Conseil Général de Moselle.