Concert d'Emeline Michel

Célébration du 211e anniversaire de la création du drapeau haïtien

Emeline Michel, reine suprême de la chanson créole, et ses complices artistiques donnent le meilleur d'eux-mêmes pour une soirée magique où se mêlent les poésies et les chansons de son dixième album Quintessence, sur lequel elle a travaillé pendant cinq ans.

Pour cet album, Emeline avait tout d'abord choisi pour thème central l'amour. Mais, après la catastrophe de 2010, elle se retrouve face à un dilemme: «Quand le séisme nous a frappés, l'album était presque prêt. Huit chansons étaient déjà composées. Comment produire un tel album après cette tragédie?» Emeline finit par réaliser que même dans les situations les plus terribles, l'amour reste présent. Son projet évolue, sans s'éloigner complètement du thème originel. La poétesse engagée qu'elle a toujours été ne faillit pas à sa réputation. «J'ai réalisé que, comme dans un enterrement, si tout le monde est en deuil, men youn kenbe lòt y ap mache ansanm.» (on se tient la main pour marcher ensemble)

Elle fait appel à des écrivains et paroliers, femmes et hommes, dont elle admire le travail, pour coécrire les paroles des chansons, tout en gardant l'essence du thème central de l'album: Edwidge Danticat pour Dawn, Yanick Lahens pour Ton Yanvalou, Ina Césaire pour Terre mouillée, Koralen (Jean-Claude Martineau) pour Freedom, Ralph Boncy pour Timoun, Boulot Valcourt pour Kè m ap sote. Elle décide alors d'intituler son 10e album Quintessence: un lien entre la musique et la littérature, le nouveau blues haïtien qu'elle nous fait généreusement partager.

Organisé par le CCR Neumünster en collaboration avec l'Ambassade de la République d'Haïti à Bruxelles, la Ville de Luxembourg, la Cinémathèque et de nombreuses organisations luxembourgeoises actives en Haïti, avec le soutien de la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire et de l'Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte

Photographie: Copyright Josué Azor