Musique à la cour de Louis XIV

Festival Passions et Lamentations

Fr: L'air de Cour est l'une des principales manifestations de l'art vocal français du XVIIe siècle. Des compositeurs comme Michel Lambert, Le Camus ou Joseph Chabanceau de la Barre ont porté ce genre musical à la perfection. En 1661, Louis XIV nomme Lambert «Maître de Musique de la Chambre ». Lambert enseigne, compose, chante à la Cour ou à la ville et seconde Lully, devenu son gendre, comme chef de chant. Il aime à introduire ses airs par une ritournelle instrumentale et composer un « double » à partir du deuxième couplet, où le chanteur orne la mélodie de nombreux ornements aussi délicats qu'expressifs. Ses compositions sont des modèles de grâce et d'élégance à la française, portées par des textes d'un grand raffinement écrits par de grands poètes comme Benserade ou Quinault.

En ce mois de mars, le festival Passions et Lamentations vous entraîne dans la Venise du 17e siècle, sur les traces de la musique sacrée d'Antonio Caldara dont la Missa dolorosa et le Stabat Mater évoquent l'expressivité dramatique de l'opéra. Le deuxième concert dans le cloître, plus intimiste rend hommage à l'Air de cour développé en France, propice à dévoiler les mille et une facettes du sentiment amoureux - de l'amoureux aussi! Le troisième concert, avec les concerti grossi, rend hommage à Vivaldi dont on célèbre cette année le 340e anniversaire de la naissance, et se clôt avec l'incontournable chef-d'oeuvre de Pergolèse: son Stabat Mater.

De: Das Festival Passions et Lamentations entführt Sie zunächst ins Venedig des 17. Jahrhunderts, auf den Spuren Antonio Caldaras dramatischer Kirchenmusik (wie Missa dolorosa oder Stabat Mater). Das zweite, intimere Konzert im Kreuzgang zollt den in Frankreich entstandenen Airs de cour Tribut und will die tausendundeine Facetten romantischer Gefühle erforschen. Das dritte Konzert (concerto grossi) würdigt schließlich Vivaldis 340. Geburtstag mit seinem Meisterwerk Stabat Mater.

Organisation: cantoLX, neimënster / Soutien: Fondation Indépendance

Monique ZANETTI - soprano
Claire ANTONINI - théorbe